Hypnose Ericksonienne

Milton Hyland Erickson est né au Névada en 1901 au sein d'une modeste famille. Après un déménagement quatre ans plus tard dans le Wisconsin...

EN SAVOIR PLUS
HISTORIQUE

Milton Hyland Erickson est né au Névada en 1901 au sein d'une modeste famille. 

Après un déménagement quatre ans plus tard dans le Wisconsin, l'école qu'il fréquentait à décelé qu'il souffrait de handicaps légers : Dyslexie, Daltonisme, Absence de perception des rythmes.

Milton Erickson va néanmoins développer d'autres aptitudes : une acuité auditive extraordinaire et un sens de l'observation hors du commun.

A 17 ans, il est atteint d'une poliomyélite qui le paralyse après un profond coma, ce qui devait mettre fin à ses jours. Cette maladie fût son meilleur professeur, ce qu'il avouera des années plus tard.

Milton Erickson passa beaucoup de temps dans sa propre tête et s'est concentré sur la communication non verbale qui se mettait en place avec les membres de sa famille. Au fil du temps, il s’aperçut qu'en stimulant ses membres mentalement, uniquement avec la force de son mental, son fauteuil roulant bougeait légèrement. A partir de là, à cet instant... il ne cessa de s'entrainer sans relâche, persuadé qu'il pourrait surmonter sa paralysie.

Milton Erickson utilisait à cette époque sans le savoir l'auto-hypnose et découvrit que c'est hors du champ de notre conscience que sont situées toutes nos ressources.

Devenu psychiatre et hypnothérapeute, il révolutionna le monde de l'hypnose thérapeutique par son approche à la fois humaine et créative.

Durant plus de 50 ans, cet homme de génie a contribué à la naissance des thérapies "brèves" en exerçant sont art au quotidien.

Il a aussi fortement influencé les créateurs de la "Programmation Neuro Linguistique" (P.N.L) et a donné son nom à une hypnose non-directive et respectueuse de chacun.

Milton Erickson considérait que chaque personne est unique et que le thérapeute doit s'adapter à son patient et non l'inverse.

En 1948, directeur d'une clinique dans l'Arizona à tout juste 51 ans, il subit une nouvelle attaque de poliomyélite. Malgré cela, il continua son enseignement et ses travaux sur l'hypnose thérapeutique, dès l'heure appelé "l'hypnose Ericksonienne".                                        

Il décéda le 27 mars 1980 à 79 ans, laissant derrière lui l'héritage de l'Hypnose Ericksonienne, méthode puissante délivrée aux hypnothérapeutes qui est largement enseignée à ce jour dans les écoles du monde entier.

Qu'est ce que l'Hypnose ?

L'hypnose est bien loin de ce que nous pouvons imaginer aujourd'hui encore. Pour la définir simplement c'est un mode de fonctionnement de notre cerveau.

Il y a plusieurs types d'hypnoses :

  • L'hypnose Ericksonienne : Hypnose douce et respectueuse de chacun, créative et orienté SOLUTION, cette hypnose est permissive. Elle fait partie des thérapies dites "Brèves" car le nombre de séances pour traiter un symptôme ou un problème est particulièrement réduit. Ce qui en fait, à ce jour, l'un des outils les plus efficaces des méthodes d’accompagnement.
  • L'hypnose de spectacle : consiste à pratiquer plusieurs testes sur différentes personnes pour déterminer qui est réceptif, pour en suite les faire monter sur scène afin d'en faire un spectacle.
  • L'hypnose Traditionnelle : connue depuis des siecles ce type d'hypnose est pratiqué dans des milieux scientifiques, c'est une hypnose directive.
  • L'hypnose integrative : est une approche d'accompagnement thérapeutique qui se nourrit principalement de la subjectivité de l'homme et de sa réalité individuelle.
  • L'hypnose conversationnelle : Dans une conversation qui ressemble à votre problématique, le praticien amène la personne vers des solutions adaptées sans même qu'elle s'en rendre compte. L'habilité de cette technique n'est que très rarement décelée ce qui en fait son efficacité.
  • L'auto-hypnose : vise à permettre à la personne de se mettre par elle-même en état hypnotique et de pouvoir être totalement indépendante d'un praticien.

 

L'état hypnotique

Qu'est ce que c'est ?

Vous connaissez parfaitement cet état !

Et oui... l'état hypnotique est un état naturel que nous expérimentons tous plusieurs fois par jour. Nous sommes en état modifié de conscience toutes les 90 minutes environ. Une pause que fait notre conscient pour laisser libre cours à notre inconscient.

En lisant un livre, en contemplant un paysage, en conduisant, en écoutant de la musique ou tout simplement en étant absorbé dans nos pensées ! C'est précisément cet état de bien-être intérieur, de réflexion interne, de rêverie passagère, d'introspection, qui donne accès à ces 80% de notre cerveau dont on ne se sert que trop peu...

 Notre esprit peut-être comparé à un iceberg : la partie visible représentant le conscient et la partie immergée représentant l'inconscient.

L'HYPNOSE CE N'EST PAS :

  • De la médecine : Je ne suis pas médecin, je ne délivre pas d'ordonnance. Je ne soigne pas et je ne guéris pas. Les séances             d'hypnose ne se substituent en aucun cas à un suivi médical. Pour certaines problématiques spécifiques (douleurs, état  dépressif, troubles alimentaires...) Je devrai déontologiquement m'assurer que mes client sont dors et déjà suivi par un médecin et parfois me rapprocher de ce dernier afin d'effectuer un accompagnement en conformité avec le suivi médical mis en place. 
  • Un coup de baguette magique : L'hypnose est classée dans les thérapies brèves, pas instantanées.
  • Une prise de pouvoir : Aucun hypnotiseur ne peut vous forcer à faire quelque chose qui va à l'encontre de vos valeurs  morales ! Vous ne ferez pas ce que vous ne voulez pas faire et vous ne direz pas ce que vous ne voulez pas dire... Vous  contrôlez la séance et je vous accompagne dans vos changements. Ce qui est important pour vous est important pour moi !

L'Hypnose s'appuie avant tout sur la motivation à réussir son objectif.

Sans motivation, pas de changement durable !